12 juin 2006

Days like this, I don't know what to do with my self [Fiona Apple]

attraction_by_gares

du Fiona Apple dans les oreilles, aller hop on y va. Bon, alors.

Tout d'abord ma semaine. Il ne s'y est pas passé grand chose. J'aime bien Fab' et Mimi, au désespoir de m chère coloc'. Foiré un controle de chimie qui se de toute façon surement pas compté (et la madame veut en refaire un a la rentrée ! (mouhaha la bonne blague ^^)). J'ai réussi mon oral blanc de francais : douze (oui pour moi douze en oral qui plus est de francais c'est carrément incroyable). Bon d'accord je suis tombée sur les liaisons dangereuses (lettre 48 pour les connaisseurs), et puis la question était facile. Et le prof super gentil. Mais quand même ! Je crois que j'ai passé la semaine a jouer aux cartes (ouioui à une semaine du bac, c'est tout à fait ma classe ça =). J'ai pris un enorme coup de soleil sur les épaules, dos et genoux. Je commence à peler, et c'est vraiment très moche.

Bon, sinon vendredi soir engueulade pas très très joyeuse qui a abouti à la séparation de deux d'mes Gens. Après réflexion, il ont décidé de se mettre en "couple occasionnel" : quand ils se voient ils sont ensemble, sur MSN ils sont amis. Tout ça me fait flipper, et dans un mois je Le vois, j'ai peur que ça s'passe mal (même si y a pas d'raison). Mais j'ai quand même toujours hâte, très hâte. Un mois quoi, quatres petites semaines !

Pour finir, La Nouvelle : L'angliche est reparu. Plein de remords, et changé. Mais toujours l'angliche. Je lui ai manqué aparemment, et cette année fut dure m'assurera-t-il. Il dit avoir été a l'armée mais également avoir abandonné et être rentré en ecole de management, ce qu'il n'aime pas. J'ai eu l'impression d'un angliche perdu, déboussolé. Il a perdu toute assurance, se hait et le dit. Il se dit nul et pense qu'il ne mérite pas d'etre pardonné. Mais alors pourquoi tu reviens hein, ptikon ?! Bref après un passage mélodramatique nous parlons de choses et d'autres. Oh, et il me sort que pendant l'année il a fait pas mal de conneries. Ce qui dans sa bouche veut dire "des choses assez graves". Ok. Je le questionne, et voilà qu'il me sort : "beuveries, drogues (heroïne, cocaïne), fumette, mutilation, etc". Hum, rien que ça. Bon, il est humain, même si c'est pas non plus tout le monde qui connait ça. Donc, nous continuons a parler, et puis il doit partir. Je lui demande pourquoi, il me réponds qu'il va retrouver ses 'amis' : ceux qui l'fournissent. Hum, puis-je douter de sa parole ? Je lui demande plus de détails, il se trouve qu'il en prend souvent (3 à 4 fois/semaine), et ce depuis plusieurs mois. Merde, soit ce type est un mythomane, soit il s'est foutu dans un merde pas possible. Dans les deux cas ça m'fait chier, et ça m'inquiète pour lui. J'aimerais pouvoir l'connaitre irl, et l'aider. J'adore ce type, vraiment. Mais il me fait flipper desfois, j'ai absolument pas envie de le perdre une deuxieme fois, et je pense que c'est largement réciproque.

Posté par anyway à 10:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Days like this, I don't know what to do with my self [Fiona Apple]

Nouveau commentaire